En matière de santé bucco-dentaire, les dents de sagesse ont acquis la mauvaise réputation de causer des problèmes tels que la douleur, les infections et l’encombrement dentaire. En conséquence, de nombreuses personnes optent pour l’extraction de leurs dents de sagesse à titre préventif. Cependant, saviez-vous qu’il y a réellement des bienfaits à garder vos dents de sagesse ?

Dans cet article, nous allons explorer les avantages surprenants de conserver ses dents de sagesse, de l’amélioration de la fonction de la mâchoire à une meilleure hygiène bucco-dentaire, sans oublier de mentionner également les avantages de les retirer pour pouvoir comparer et prendre soi-même la bonne décision.

I. Qu’est-ce que les dents de sagesse ?

Les dents de sagesse sont les troisièmes molaires, situées tout au fond des mâchoires. Ces dents sont des héritages de nos ancêtres, puisqu’elles étaient utilisées pour couper la viande crue que ceux-ci consommaient à l’époque. C’est pour cela que de nos jours, l’utilité des dents de sagesse est souvent remise en question.

II. Les dents de sagesse doivent-elles être extraites (Pourquoi faire une radiographie avant de prendre la décision d’extraire les dents de sagesse) ?

Beaucoup de dentistes estiment qu’il est nécessaire, voire même impératif d’extraire les dents de sagesse. Néanmoins, aujourd’hui cet avis est plus mitigé.

Il faut faire une radiographie avant de décider d’extraire ou pas ces dents. Cet examen vous permettra de savoir s’il y a assez de place pour que vos dents de sagesse sortent sans problème, ou si elles sont incluses ou semi-incluses.

III. Bienfaits de garder les dents de sagesse 

1. Ne pas avoir recours à la chirurgie buccale

L’un des avantages à conserver vos dents de sagesse est d’éviter l’opération chirurgicale nécessaire pour leur extraction.

Il faut noter qu’une opération dentaire n’est pas sans risques, car des nerfs ou des vaisseaux sanguins peuvent être touchés. Sans compter que la cicatrisation est une étape délicate, qui peut mal se passer.

2. Éviter les risques de la procédure d’anesthésie 

Une anesthésie est une procédure très délicate, même pour les professionnels. Par exemple, une allergie au produit est une possibilité.

Dans ces cas, les symptômes dépendent des individus, mais on peut citer de l’urticaire, ou encore des malaises et même des œdèmes.

3. La dent de sagesse peut remplacer les molaires enlevées 

La position de la dent de sagesse en fait le remplaçant parfait des molaires. Si pour une raison ou une autre vos molaires vous ont été enlevées, en conservant vos dents de sagesse celles-ci se substitueront à vos molaires perdues. Vous aurez alors plus de facilité à mastiquer.

4. Économiser de l’argent 

Une opération d’extraction dentaire est toujours coûteuse. Beaucoup de dentistes estiment d’ailleurs que c’est une des raisons pour lesquelles, l’extraction des dents de sagesse devrait être discutée et remise en question. Si vous pouvez conserver vos dents de sagesse, vous ferez des économies.

5. Une meilleure hygiène bucco-dentaire

S’il est vrai que les dents de sagesse peuvent être plus difficiles à nettoyer, leur présence peut en fait contribuer à une meilleure hygiène buccale dans certains cas.

L’ensemble supplémentaire de dents peut aider à empêcher les aliments de se coincer entre d’autres dents, réduisant ainsi le risque de carie et de maladie des gencives.

De plus, les dents de sagesse peuvent stimuler le tissu gingival, favorisant une meilleure circulation sanguine et une santé bucco-dentaire globale.

IV. Bienfaits de l’extraction des dents de sagesse 

1. Éviter l’encombrement dentaire

L’un des principaux soucis avec la poussée des dents de sagesse est l’encombrement dentaire. Cela survient lorsque les dents de sagesse ne trouvent pas assez de place dans la mâchoire pour sortir, et en sortant poussent les autres dents.

L’encombrement dentaire n’est pas qu’un souci esthétique, mais aussi un problème de santé bucco-dentaire.

2. Prévenir les dommages aux autres dents 

Lorsque les dents de sagesse poussent, elles peuvent occasionner des soucis aux autres dents. Cela peut arriver parce qu’elles exercent une pression sur celles-ci, notamment si la mâchoire est trop petite et qu’il y a encombrement dentaire. En les enlevant, vous préserverez la santé de vos autres dents.

3. Réduire le risque de maladie parodontale 

Le risque de maladie parotondale est plus élevé lorsque vous avez des dents de sagesse. C’est notamment le cas avec les dents de sagesse semi-incluses, qui ne poussent pas totalement hors de la gencive et restent ensevelies sous celle-ci. Ces dents peuvent vite devenir des nids à bactéries et infecter la gencive.

4. Réduction des maux de tête 

Les maux de tête peuvent être des symptômes d’une dent de sagesse incluse. Il est aussi possible, surtout lorsque les dents de sagesse poussent, que celles-ci provoquent des maux de tête.

Pour cela, en enlevant vos dents de sagesse vous réduirez ces risques de céphalées.

5. Prévention des infections et des caries 

Les dents de sagesse sont souvent connues pour les caries et les infections qu’elles attrapent. Parce qu’elles sont situées bien au fond des mâchoires, ce sont des dents qui sont parfois difficiles à nettoyer.

De ce fait, il n’est pas rare que les dents de sagesse deviennent des nids à bactéries et aient des caries.

6. Prévenir les kystes et les tumeurs 

Le kyste dentaire est un risque lors de la pousse de la dent de sagesse. Celle-ci pousse à l’intérieur de l’os de la mâchoire, dans une sorte de sac.

Il peut donc arriver que ce sac prenne de l’ampleur et devienne un kyste. Dans les cas les plus extrêmes, il peut même se transformer en tumeur.

7. Réduire le risque d’inflammation des gencives 

Les gencives enflammées sont l’un des symptômes des maladies parodontales. Pour y remédier, voire même les prévenir, enlever vos dents de sagesse peut s’avérer une bonne idée.

En faisant extraire vos dents de sagesse, vous réduirez le risque d’avoir les gencives enflammées, comme cela arrive souvent pendant qu’elles poussent.

8. Réduire significativement la mauvaise haleine 

La mauvaise haleine peut être causée par les dents de sagesse, surtout si elles sont incluses. De plus, les dents de sagesse peuvent être des nids à bactéries du fait de leur position dans la bouche.

En enlevant vos dents de sagesse, vous éviterez donc d’emblée d’avoir une mauvaise haleine à cause d’elles.

V. Que faire en cas de douleur après l’opération ?

Normalement, votre dentiste vous prescrira des antidouleurs, de même que des antibiotiques après votre extraction.

Mais vous pouvez aussi appliquer contre votre joue douloureuse un gant froid pour apaiser votre douleur.

Utilisez aussi de l’eau salée en bain de bouche. Mais la douleur ne devrait pas durer plus de quelques jours.

VI. Autres questions sur les bienfaits de garder les dents de sagesse

1. Est-ce que cela porte bonheur de garder ses dents de sagesse ?

Il est difficile de répondre à cette question, qui est liée aux croyances des uns et des autres. Les dents de sagesse n’agissent pas particulièrement sur les facultés cérébrales. Les conserver, lorsqu’il y a encombrement dentaire, est très souvent dangereux pour la santé, et elles ne portent ce nom que parce qu’elles poussent à l’âge de raison.

2. Les dents de sagesse peuvent-elles faire grossir le visage ?

Les dents de sagesse peuvent occasionner un encombrement dentaire. Votre visage peut grossir pendant leur poussée, si elles provoquent une inflammation des gencives.

Dans ce cas, il n’est pas rare que la joue gonfle, si bien que votre visage grossira.

3. Les dents de sagesse rendent-elles sages ?

Les dents de sagesse ne sont pas des dents supposées rendre sage. Elles portent ce nom historiquement parce qu’elles poussent tardivement, entre 18 et 25 ans, voire même plus tard.

Parce qu’elles sortent à un âge où on est supposé être plus sage, elles ont été appelées « dents de sagesse ».

4. L’extraction des dents de sagesse affecte-t-elle le cerveau ?

Toute opération de chirurgie peut avoir de graves conséquences. Même si l’extraction dentaire est une opération assez commune, elle peut en effet avoir une incidence sur le cerveau.

Si après l’extraction la cicatrisation ne se fait pas correctement et l’infection se déclare, dans des cas extrêmes elle peut provoquer un abcès cérébral.

5. Faut-il se faire enlever les dents de sagesse à 30 ans ?

Il est généralement recommandé de se faire enlever les dents de sagesse avant la trentaine, à un âge où le processus de cicatrisation serait encore facile.

Les professionnels estiment que plus l’extraction des dents de sagesse est tardive, plus elle est risquée. Alors si possible, retirez vos dents de sagesse entre 17 et 20 ans.

6. L’extraction des dents de sagesse affecte-t-elle la vue ?

Même si cela est très rare, il est possible que les yeux soient touchés par une infection dentaire. Mais c’est généralement le cas avec les incisives et les canines, qui sont plus directement reliées aux orbites.

Pour ce qui est des dents de sagesse, elles peuvent toucher la fissure orbitale de l’œil. Mais cela est très rare. En général, l’extraction des dents de sagesse ne touche pas la vue.

7. Quand les dents de sagesse commencent-elles à pousser ?

Même s’il n’existe pas à proprement parler un âge fixe pendant lequel les dents de sagesse sortent, on peut estimer qu’elles poussent généralement à partir de 15 ou 17 ans.

Certains en ont a 20 ans, d’autres à 30 ans, et il y en a qui n’en ont même pas. Parce que les dents de sagesse ne poussent pas chez tout le monde.

8. À quel organe les dents de sagesse sont-elles reliées ?

Certaines dents de sagesse sont reliées aux sinus ; on parle alors de dents sinusiennes. Le risque avec les dents dites sinusiennes est qu’elles peuvent transmettre leurs virus aux sinus, tout comme elles peuvent être touchées par une infection des sinus.

9. Les dents de sagesse repoussent-elles après extraction ?

Les dents de sagesse, une fois extraites, ne repoussent pas. Ce sont des dents définitives, et pas des dents de lait.

De ce fait, une fois que vous les aurez enlevées, vous n’en aurez plus dans votre bouche et votre mâchoire.

10. Les dents de sagesse peuvent-elles causer des pertes de mémoire ?

Il existe un lien entre les gingivites et les troubles de la mémoire tels que la maladie d’Alzheimer. En effet, des études ont mis en avant le fait que les virus impliqués dans les maladies parodontales pouvaient provoquer la maladie d’Alzheimer. Et les dents de sagesse, du moins celles qui sont semi-incluses, sont un risque de gingivite.

11. Les dents de sagesse peuvent-elles provoquer une maladie des yeux ?

Les dents de sagesse ne sont pas des dents reliées aux yeux, mais plutôt aux sinus. Ce sont les incisives et les canines qui sont liées aux yeux.

Mais il peut arriver que les dents de sagesse touchent la fissure orbitale. Ce sont néanmoins des cas particulièrement rares.

Les dents de sagesse ne provoquent normalement pas de maladie aux yeux.

12. Combien coûte l’extraction des dents de sagesse ?

Pour l’extraction d’une première dent de sagesse, vous devez débourser environ 83 €. Il faut noter que l’extraction des dents de sagesse est remboursable à près de 70 %.

Pour l’extraction d’une dent de sagesse en plus, il faut 42 € à peu près. Bien sûr, ces prix sont approximatifs et dépendent du lieu où se passe l’extraction.

13. Les dents de sagesse peuvent-elles provoquer des sautes d’humeur ?

Les dents de sagesse ne provoquent pas de sautes d’humeur. Mais la poussée des dents de sagesse peut être très douloureuse, et affecter votre état d’esprit.

Vous pouvez ainsi, du fait de la douleur et de l’inflammation, être plus agressif ou taciturne. Les douleurs dentaires sont parmi les pires qui soient.